Sondage: Etes-vous un développeur ? un codeur ? un programmeur ?


#1

Quel est le nom qui vous qualifie le mieux ?

  • Codeur
  • Développeur
  • Programmeur
  • Autre (précisez en commentaire)

0 votant

Et pourquoi ?


Comment devenir un mauvais développeur ?
#2

Est-ce qu’il y a une différence entre les trois?


#3

“Codeur” fait trop “pisseur de code”
“Programmeur” fait trop “machine à fabriquer des programmes”, et trop proche de “programmateur” :p
"Développeur" a ce coté “créatif” que j’aime dans ce métier


#4

Exactement.

En tant que formateur, je fais bien la distinction à mes élèves : un « codeur », ou « programmeur », c’est un maçon. Un « développeur », c’est un architecte et un maçon. On a trop tendance à considérer que notre métier consiste à écrire du code.


#5

Je ne suis pas d’accord. Le programmeur ecrit l’algorithme.(avec les symboles idoines) Le developpeur combine les programmes hélas avec +ou- de bonheur. Le codeur traduit l’organigramme du programme en langage (objet : tp c+ java python) et le bon vieil assembleur (transparent) fait le reste. Non?


#6

Je bosse dans une institution ou on privilégie la “polyvalence” au détriment de la notion de métier.
J’ai peut être reçu une formation de développeur autrefois mais maintenant j’en sais moins que mes stagiaires.


#7

codeur = programmeur = développeur : personne qui écrit le code
architecte logiciel = quelqu’un qui prépare le terrain pour les développeurs.

On peut faire le même cheminement entre un technicien réseau et un architecte réseau, l’un met en place ce que l’autre a prévu.

Après je m’en fiche de l’étiquette que l’on m’attribue, j’ai un diplôme de Management des SI. J’ai fait du développement logiciel et également du travail d’architecture logicielle / réseau. Bref, je suis informaticienne (et fière de l’être).


#8

Malheureusement je ne retrouve pas un article qui parlait de l’évolution du langage.

On parlait à l’époque de logiciel. Aujourd’hui d’application, d’outil même.
Les produits développés sont aujourd’hui pensés pour aider des humains, pour être agréables, beaux et ergonomiques.

Je pense qu’il y a une symétrie entre l’évolution des produits et des producteurs :
Un développeur développe une application, un outil qui s’adresse à des humains.

Si quelqu’un voit de quel article je parle et peut le partager c’est cool.


#9

Je suis un Développeur / Artiste .


#10

Je suis Analyste Programmeur étant donné que le terme développeur est un anglicisme. Mais je dis développeur quand même.


#11

Pour moi ça reste la même chose ^^

Comme le dit Céline : codeur = programmeur = développeur : personne qui écrit le code.

Et il ne faut pas le voir comme quelque chose d’ingrat, sinon c’est qu’on s’est planté de métier ;)


#12

Pas vraiment d’accord. Résumer le métier à « écrire » me semble insultant, tant c’est loin de ce qu’on fait. S’il s’agissait d’écrire du code, nous serions des dactylos, pas des développeurs, et nos compétences se mesureraient en mots par minute, pas en capacité d’analyse, créativité et adaptation


#13

Pour ma part, l’idée n’était pas de réduire le métier à écrire du code. Mais ça reste ce qu’on fait majoritairement, à moins de travailler toujours sur le même type d’application avec des modules déjà tout fait.

De mon point de vue il n’y a pas de différence entre ces trois dénominations. Elles définissent le même métier qui consiste à développer des programmes, c’est à dire écrire du code mais aussi à réfléchir à des solutions pour résoudre des problèmes et donc réfléchir sur la conception de ces programmes (pas sur toute la conception puisque c’est le boulot de l’architecte logiciel en principe, mais en partie).

Après il y a des développeurs à qui on ne demande pas leur avis et à qui on demander uniquement de coder ce qui est prévu (et c’est malheureux pour eux) mais ce n’est pas leur métier qui est différent, c’est leur employeur qui ne l’exploite pas correctement.


#15

Poète numérique.

Essayez ça quant un inconnu vous demande ce que vous faites. Vous serez surpris de son intérêt soudain.


#16

Programmeur, parce que c’est concrètement l’activité que je préfère. Développeur c’est trop large comme terme. Je pourrais développer des rapports dans outil dédié ou des jobs ETL mais ça ne m’intéresse moins s’il n’y a pas un aspect programmation.
Codeur, c’est un peu limité, c’est proche de traducteur. Ça existait peut être dans les années 70 mais le dev logiciel ne marche pas comme ça, même si beaucoup de boîtes le pensent encore.


#17

J’ai trouve cette définition sur un autre forum ^^:

Le codeur c’est celui qui sort des lignes de code pour un programme qu’il ne comprend pas.
Le programmeur c’est celui qui sort un programme avec des lignes de code qu’il ne comprend pas.


#18

En même temps, on est un peu tous concepteurs de solutions digitales, non ?


Numérique VS Digital
#19

J’ai déplacé 2 messages dans un nouveau sujet : Numérique VS Digital


#20

Remy Sharp (le gars derrière jsbin.com entre autre) dénonce justement l’abus du titre d’ingénieur et rappelle qu’il n’y a pas de honte à n’être que simple “développeur” :

https://remysharp.com/2015/02/26/i-am-web-developer


#21

Salut Ben voilà ce que dit notre ami Bret Victor dit sur la question : dans le développement d’un programme il y a deux aspects, le Engineering et le Authoring, le engineering il dit c’est “thing to thing” et le authoring “human to human”. HIH