Marre du dev besoin d'aide

Bonjour à tous,
Je me présente étant nouveau sur le forum j’ai 42 ans cela fait plus de 10 ans que je travaille en tant qu’ingénieur études et développement (essentiellement en ESN ou sociétés de conseil) et je me suis spécialisé en .Net depuis 2012 suite à une formation certifiante de 4 mois.
Au niveau de mon parcours je suis diplômé d’une école d’ingénieurs généraliste depuis 2008 après avoir obtenu un BTS Électronique en 2002. J’ai fait plusieurs changements de filière et redoublé plusieurs fois mais je ne pense pas malgré tout avoir un parcours atypique bref …
Aujourd’hui je vais dire les choses très clairement même si j’ai eu recours à plusieurs sites spécialisés (dont un que je ne nommerais pas) : je ne suis clairement pas fait pour être développeur. Les raisons que j’invoque sont le fruit de ma propre expérience en SSII mais elles peuvent varier selon l’entreprise le projet ou tout simplement être infondées.
J’ai très souvent été confronté lors de mes missions a des problèmes techniques auxquels je n’ai pu faire face qu’avec du courage et l’aide de mes collègues devs qui m’ont plus souvent tiré d’affaire que je n’aurais pu le faire moi-même. D’autre part j’ai surtout été positionné sur des TMA ou des « vieux projets » pas vraiment du « from scratch » enfin bref des environnements techniques et humains complexes comme on en voit souvent en prestation.
En fait jusqu’en 2012 j’ai surtout bossé sur du dev applicatif en C/C++/Java mais là encore mes missions se terminaient vite parce que je n’avais pas le niveau technique attendu.
Depuis ma formation .NET j’ai rejoint pas mal de gros clients qui travaillent pour la plupart en méthode agile bonne ambiance projets ambitieux mais pour ma part je n’ai jamais su parfaitement m’intégrer tant sur les projets qu’au sein des équipes.
Du coup je m’interroge énormément sur ma perception du métier de développeur sur mes capacités techniques et sur ma motivation à poursuivre dans cette voie.

Si vous pouviez me fournir des conseils ou toute aide je vous en serais reconnaissant.

2 J'aimes

Tu parles de problèmes techniques. Sais tu isoler tes manques de compétences :

  • problèmes liés à la technologie strictes ou liés à l’environnement de développement ?
    Et surtout, est-ce que cela t’intéresse de surpasser des manques de compétences ou souhaites tu changer de voies ?

A mon avis, c’est sur ces questions qu’il faut que tu travailles, en fonction de tes réponses, tu verras s’il faut que tu changes de type de boite, de type d’emploi (pour un profil moins technique) ou carrément de filière.

Après, dans le monde de l’informatique, il existe beaucoup de métier non technique …
Si tu es en SSII, ton manager en connais sans doute encore moins que toi.

Dans ce cas, c’est la fibre technico-commercial qu’il te faut développer.

La grande question que je me poserais, c’est : est-ce que c’est le métier de dev qui te déplait ? le métier de dev en ESN ?

Bonsoir Marc,
En fait je ne vais pas y aller par 4 chemins c’est effectivement le métier de développeur que je n’aime plus je ne m’y sens plus du tout à mon aise et je pense que ma mauvaise expérience des ESN y est pour beaucoup. Par ailleurs j’ai une vie de famille intense ma femme ne travaille pas et j’ai 4 enfants à charge : difficile dans ces conditions de trouver le temps ne serait-ce que pour d’auto former ou travailler a la maison c’est tout simplement impossible.

J’ai envisagé un temps de passer en freelance mais là encore quand la vie de famille prend le pas sur le boulot c’est délicat a envisager.

Du coup oui et clairement oui je songe à quitter le dev purement et simplement. Vers quel métier pour le moment je ne sais pas trop. Il y a certains domaines qui me tentent comme le test mais au fond je pense au fond avoir aussi un problème de confiance en moi. Sans trop psychoter c’est vrai je suis sensible au stress et a la pression je suis quelqu’un de calme et posé.

Bref a ta disposition pour poursuivre la discussion.

Et pour préciser un peu plus les choses au niveau des technologies pour ne parler que de .Net j’ai un niveau plutôt moyen je dirais même si les managers des ESN que j’ai fréquenté préfèrent me considérer comme étant un profil confirmé. J’ai des compétences en :

  • C#
  • VB.NET
  • WINFORMS
  • WPF
  • ASP.NET
  • SQL SERVER
  • WEB SERVICES (SOAP, REST)

Et sur plusieurs outils/langages/méthodes divers et variés

Je pense pas être le méga boulet qu’on fait trainer de SSII en SSII mais comme beaucoup de devs je fais des gaffes des petites des moyennes et des grosses (surtout sur les phases critiques d’un projet). Ça va genre d’un script que j’oublie de livrer a une grosse régression la veille d’une MEP prouvant que les devs ont 1) soit pas été testés convenablement par mes soins 2) que le fonctionnel qui a recetté mon dev a commis un loupé 3) qu’il y a un loup bien caché que personne n’a vu mais au final ni vu ni connu on livre en l’état etc etc

Hello @yb78955 et merci pour le partage, cela ne doit pas être évident pour toi.

Tu souhaiterais des conseils sur quels aspects en particulier ?

Je dirais, change de type de boite.
Les sociétés de service, cela a du bon (peut être) pour le changement … mais cela reste souvent des boites à viandes.

A priori, cela ne te va pas … change de type de boites et vise peut être un rôle un peu plus full stack, ou plus sur de la gestion de projet.

Va peut être faire un tour sur l’APEC, il te permette d’avoir un rendez-vous gratuit sur la construction de ta carrière, le type de poste ou tu peux postuler, le type de profil recherché dans ton environnement.

Après, il ne faut pas se focaliser sur tes erreurs. Celui qui peut se vanter de n’avoir fait aucune erreur … n’est pas un professionnel. Les bonnes pratiques permettent de mettre en place des gardes fous, a priori, les responsables de tes projets, ont décidé de faire sans … tant pis pour eux … et passe à autre chose.
Ce n’est pas parce que tu fais une boulette que tu es un mauvais dev …

1 J'aime

C’est vrai et de toute façon entre nous en 11 ans d’activité j’ai côtoyé pas moins de 15 SSII et à chaque mission même punition : fin de période d’essai. Excepté un licenciement pour faute grave en 2011 (en mission chez un gros éditeur logiciel franco-américain) où j’ai malgré tout obtenu gain de cause aux prud’hommes.
Ce que m’ont reproché les team lead chefs de projet appelons les comme on veut : manque d’intérêt pour la mission, démotivation, pas ou peu d’implication sur les projets, lacunes techniques même si personne ne me l’a jamais dit en face …
En tout cas sur le plan juridique je sais que c’est toujours aussi compliqué de se défendre quand on a pas de contre arguments à faire valoir aux prud’hommes. Surtout qu’aujourd’hui c’est encore plus compliqué qu’hier avec les nouvelles règles :(

1 J'aime

Allo ? Plus de réponses ?

De mon côté j’ai fait le tour des « conseils » que je pouvais te proposer.
J’ai a peu près ton âge, j’ai fait une carrière beaucoup plus linéaire et je ne suis jamais passé par le monde des SSII. https://www.linkedin.com/in/saugetmarc/

Le dev et la technique est une passion et je ne suis jamais allé au conflit avec mes employeurs …
Pour moi, il te faudrait aller vers un professionnel (Apec ou autre) …

Bonne suite

Tes propos peuvent s’appliquer à n’importe quel autre métier. A partir du moment ou la passion n’y est plus ou n’a jamais été, ça ne sert pus rien de persister, il semble préférable de placer son énergie dans une reconversion. Au fil des entretiens qui défilent dans mon entreprise, je rencontre plus de personnes qui sont dans l’informatique par opportunisme que par passion. 2 à 3 questions sont suffisantes pour dégrossir les candidats. j’ai eu l’occasion de rencontrer un personne diplômé de 2 écoles réputés en informatique incapable de taper sur un clavier et de comprendre un simple code avec 2 boucles imbriqués.

Bref j’ai l’impression que tu as déjà fait le tour de la question, car tu es capable de te situer par rapport aux autres et d’avoir un avis honnête sur ta capacité à progresser en restant dans ce domaine.

A+

Ok alors d’après vous quelles étapes devrais je suivre pour convaincre mon ESN de mettre fin à ma mission ( je précise qu’il s’agit d’un projet DotNet chez un grand compte de la région parisienne ; un existant vieux de 25 ans et une politique au niveau des achats qui veut qu’au delà de 3 ans d’ancienneté en tant que presta les devs sont soient internalisés chez le client soit leur mission se prolonge avec augmentation du TJM) ? A ce moment-là je me retrouverais en intercontrat loin de la pression et du stress en position de force face à mon manager.

1 J'aime

En fait, vu que le problème c’est ta motivation (ou son absence), pourquoi souhaites tu mettre en défaut ton employeur ?
J’ai l’impression que tu le mets en responsable alors que d’après les dires, l’erreur de casting est de ton fait.

Si u as accepté de travailler pour eux, tu as un devoir de résultat. D’après tes dires, tu n’es pas technique et cela ne t’intéresse pas. Ton employeur peut peut être t’aider dans ta reconversion mais ce n’est pas une obligation. Renseigne toi de ton côté … mais se mettre son employeur à dos et la moins bonne des solutions à mon avis …

Bonjour,

Pourquoi ne pas te diriger vers une activité de formateur ?

Bonjour, je vois que le sujet date d’il y a 4 mois mais je le trouve intéressant et d’autres personnes pourraient se trouver dans une situation similaire.

Tout d’abord bravo pour ton auto-évaluation et ton auto-critique, ce n’est pas quelques chose de simple à faire et c’est une grosse qualité, et tu admets également tes erreurs (comme tu l’expliquez dans un message au dessus, les erreurs / oublies etc).

Il y a 2 choses qui ressortes principalement :

  • le manque de confiance
  • la motivation que tu n’a plus

Le manque de confiance impact sur 2 choses, le fait de ne pas facilement d’intégrer et les erreurs, ont des développeurs certes mes ont des humains avant tout, ont fait tous des erreurs, mais si tu travail en étant stressé (du au manque de confiance) tu feras forcément plus d’erreurs…
Je penses que cette partie peut se travailler (une astuce que j’ai utilisé, fais de multiple entretiens même sans avoir l’objectif de travailler dans ces sociétés), ça t’aidera à améliorer ton relationnel et te convaincra que tu n’es pas aussi mauvais que tu le laisses sous entendre.

La motivation, aimes tu réellement ce métier ? Personnellement j’adore ce métier, quand j’ai fini de travailler je code, je me documente pour moi, je peux comprendre que certaines personnes après le travail n’ont pas envie de se replonger dans le code mais moi c’est ma passion.
Ce manque de motivation peut soit disparaître si tu aimes réellement ce métier, ou s’accroître si tu ne l’aime pas plus que ça.

En tout cas bon courage à toi.

Cordialement

1 J'aime
Human Coders - Le centre de formation recommandé par les développeur·se·s pour les développeur·se·s