LE WAGON / Quels débouchés ?


#1

Bonsoir,

Je suis actuellement sans emploi, handicapé et anciennement étudiant alternant en RH. J’ai dû arrêté mes études en 2017 pour raisons de santé. J’ai un BAC+3 en finance, un DUT, 27 ans, je dirais que j’ai un profil assez logique, matheux, donc qui n’a rien à voir avec le code. Je n’ai jamais fait de code.
Ce temps passé à me reposer m’a permis de me recentrer sur moi-même quant à mon avenir professionnel, et je souhaiterais travailler dans l’informatique, en tant que développeur. Je ne me suis jamais senti épanoui dans mes études, et mieux vaut s’en rendre compte maintenant que plus tard. Mes amis autour de moi m’ont conseillé cette formation, reconnue et courte.
En termes de débouchés trouve-t-on du travail facilement ? Des témoignages peut-être ? Sur le net, je n’ai trouvé que des témoignages de personnes voulant acquérir des compétences web pour des projets d’entreprenariats ou autres.

Merci pour vos réponses,

loulbi


#2

Bonjour,

En règle générale, il y a pas mal de déboucher dans l’informatique. Les entreprises sont en manque de développeurs.

Ensuite, l’informatique et le développement est assez vague. On va souvent demander dans quelle technologie tu développes. À Nantes, ce sera plus sur du java, javascript et C#, par exemple. Ce n’est pas forcément parce que tu ne connais pas une technologie qu’on te refuseras, par contre, il faut aussi être prêt à changer dans ces cas.

Vis-à-vis du wagon même, je ne connais pas la formation donc je ne peux pas vraiment te conseiller dessus. Cependant, je ne pense pas qu’elle soit pire qu’une autre et que les débouchés restent les mêmes.

Heu… je vais juste te renvoyer vers le papa de l’informatique pour te rassurer 😅 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alan_Turing

En espérant te fournir une réponse,
Gaëtan


#3

Bonjour,

L’informatique est un secteur qui recrute effectivement :)
Je me méfie toujours des formations courtes qui apportent des bonnes bases mais qui ne sont pas suffisantes pour être embauché. Le mieux est de faire un stage ou même de l’alternance après la formation courte, plusieurs écoles proposent cette formule : formation + alternance.

Bon courage dans tes recherches


#4

Esprit logique, matheux…ou pas
Suivant le métier, la discipline, le secteur je pense que yen à pour tous les goûts.
Heureusement sinon j’aurai pas survécu (moi plus rêveur, inventif, et intuitif plus qu’analyste)


#5

Le Wagon a une excellente réputation, il est faux de croire qu’une formation de ce type n’aboutit pas à une embauche dans une startup par exemple. Je suis plus dubitative s’il s’agit de SSII ou grands comptes parce que c’est surtout du Java qui se vend (et c’est pas en 2 mois qu’on devient expert de Java sans compter que cela ne suffit pas il faut maîtriser un minimum de frameworks depuis les Jsp jusqu’à Sprint/Hibernate avec la surprise de tomber sur des zombies comme struts - pas si surprenant que ça vu que Cobol se traîne depuis des lustres, c’est pareil avec les frameworks java).

Ceci dit 2 mois c’est la surface de l’iceberg. Pour réellement en profiter il vaut mieux bien se préparer aux fondamentaux. J’ai déjà croisé des gens qui y viennent les mains dans les poches, en sortie ils auront un verni mais juste suffisant pour dialoguer avec des développeurs. Pour certains ça leur suffit s’ils ont un poste en marketing par exemple, pour trouver un emploi de développeur ça m’étonnerait qu’ils y arrivent sauf exception. Ils peuvent trouver néanmoins un emploi dans leur domaine avec ce badge “numérique” qui peut faire la différence ou un emploi de testeur est plus possible voire de product owner.

En ce qui te concerne, si tu as un profil de matheux, même si tu ne vas jamais avoir besoin de faire des démonstrations mathématiques, il y a néanmoins une corrélation entre le fait d’être matheux et donc logique et l’algorithmique donc c’est positif. Le fait d’avoir une prédilection aux maths est également corrélé avec un esprit de conception plus abstrait. Par exemple le créateur de nodejs à l’origine c’est pas un développeur mais un matheux (comme tout matheux qui se respecte il avait fait du c ceci dit).

Il ne fait pas forcément être matheux pour être développeur, un esprit logique suffit, donc quelqu’un qui a fait de la comptabilité ou de la philosophie a aussi des prédispositions pour ça. Pour ce dernier je conseille plutôt la voie du Business Analyst ceci dit parce que les petits détails genre le point “;” à la fin d’une ligne de code risque de le fatiguer ;)