Développement et télétravail


#1

Bonjour à tous,

je vous écris aujourd’hui parce que j’ai besoin d’avoir quelques éclaircissements. Cela fait maintenant 5 ans que je travaille en collaboration avec des développeurs (web, mobile) et cela fait davantage de temps que je souhaite occuper ce poste. Mais comme tous les plans ne passent pas toujours comme on le souhaite (“vous n’êtes pas bon en maths ? ah désolé, vous ne pourrez pas faire S et ne pourrez pas être développeur”), j’ai pris une autre voie.

Aujourd’hui, je sais comment les développeurs travaillent et j’ai donc l’intention de faire une reconversion professionnelle très bientôt (en février prochain si tout va bien) pour devenir web dev full-stack sur le long terme. Le but ? M’éloigner de Paris et partir pour la Province. Je sais que les postes ne manquent pas et j’ai connu dans mes entreprises précédentes, des gars qui bossaient exclusivement en télétravail.

Ma question est la suivante : est-ce une chance qui leur était donnée ou est-ce tout simplement une pratique très répandue (je ne parle pas d’un contrat freelance, mais bien d’un CDI) ? Est-ce que ma vision de la dispo d’un job partout en France est bien réelle ?

Merci d’avance à ceux qui me répondront :)


#2

Bonjour,

Ma vision étant limitée avec ce que j’ai vécu, des réponses supplémentaires sont bienvenues.

Dans mon ancienne boite, il y avait des employés en télétravail. Pour cela, ils avaient fait quelques démarches, dont une étude de l’installation électrique et une étude du réseau internet. La première était obligatoire. L’entreprise payant ce genre de frais, il se peut que les TPE/PME refusent ces charges.

Dans les grands groupes et PME moyennes, tu auras souvent plus de chances qu’on accepte un télétravail, mais à temps partiel uniquement. Toujours dans mon ancienne boite, j’avais une collègue en télétravail à plein temps, mais régulièrement (chaque semaine ou deux semaines), elle devait se déplacer pour rencontrer physiquement les collègues pour des réunions longues.

Je n’ai pas d’expérience personnelle du télétravail et ce n’est qu’une vision externe de la chose que je propose, mais j’espère t’aider dans ta recherche.

Bonne trouvaille !


#3

Merci kneelnrise d’avoir partagé ça, ça me permet d’y voir un peu plus clair :)

S’il y a des personnes habitant aux environs de Chartres ou Le Mans, est-ce que ça recrute pas mal dans le dev ?


#4

Salut, bon courage et bonne chance !

  1. La province embauche, follow des devs de province et tu verras les opportunités.
  2. J’ai envie de dire que tout se négocie, il suffit de montrer l’intérêt au patron.

La France est trop centralisée mais tout n’est pas perdu.

Perso je vois des gros hubs à Lyon, Lille, Nantes, Rennes, Strasbourg et de plus petites communautés mais actives à Marseille, Toulouse, Angers, Caen, Castelnaudary… et c’est sûrement très partiel et juste parce que je follow des gens de là-bas. D’ailleurs certaines technopoles en bordure d’Île de France doivent avoir certains des avantages que tu cherches tout en restant proche de Paris, il suffit de déménager à côté :)

Il faut une accroche, donc les hubs FrenchTech, les gens, les technos… choisis ton angle d’attaque mais je pense que le mieux c’est par les gens (et tu verras leur techno de choix pour cibler ton apprentissage).

Tout se négocie

Je vois 4 soucis majeurs au remote : outils et culture (voir plus bas), pas dans les habitudes (ça s’explique, ça se travaille), peur que les gens soient moins productifs (c’est à toi de montrer l’inverse), peur que l’accepter pour les “bons” (productifs auto-motivés) donne envie aux “mauvais” (ceux pour qui il faut être derrière les fesses) de le demander.

Ce dernier point est le pire pour moi, car le chef direct n’aura pas forcément envie de faire dix fois le travail pour eux, pour le justifier à son patron à lui etc. Tu peux forcer la main et proposer d’échanger une augmentation contre du télétravail (carotte) ou menacer de partir (bâton), bref fais tout ce que tu veux mais attention c’est un jeu à double tranchant, comme toujours.

Et la culture ?

En tant que lead j’ai mis en place tous les systèmes pour que ma team soit “mettable en remote” : ça n’arrivera jamais chez ce client mais les pratiques (systèmes de ticket, communication, IM, logs, docs, intéractions cadrées et un max d’asynchrone) le permettent.
Personne ne dit rien, la team tourne bien, et si jamais il y a une urgence (grève de transports ou crue majeure, au hasard) on se rendrait compte que c’est “remotable” et on serait contents.

C’est très important sinon l’expérience va rater.
Tu peux :

  • mettre ça en place petit à petit et demander après le remote (facile mais long)
  • accepter un remote partiel, voir les soucis, y répondre, devenir “remotable” (pas trop mal mais il y aura des heurts qui peuvent stopper l’expérience – il faut que les chefs et équipes soient bienveillants et “joueurs”)
  • mettre ça en place d’un coup (gros taf) et demander après le remote
  • demander de suite et mettre tout en place d’un coup (comme #2 mais encore plus dur)

Il y a des conseils un peu partout pour faire ça bien :)

Bon courage !


#5

Etant dans le sud-ouest, à une période j’ai cherché mais je n’ai pas trouvé de full télétravail en salariat. Tous les supérieurs où j’ai tenté l’approche souhaitaient tout de même 1 ou 2 jours par semaine au bureau (pour les réunions, la cohésion de l’équipe, etc).

Je parle du salariat, en freelance je ne fais quasiment que du remote.

Est-ce que ma vision de la dispo d’un job partout en France est bien réelle ?

Pas aussi simple hélas, il faut trouver l’entreprise qui a cette culture, elles sont rares mais il y en a.

Tiens nous au courant ;)


#6

Merci abelar_s et Nicolab, ça c’est de la réponse !

La reconversion avance un peu : mes exercices pour l’admission en vue d’un entretien ont été validés (il fallait faire un mini site répondant à un cahier des charges et des exercices de logique). La suite devrait avoir lieu en août avec un oral et un écrit :)

Je vous tiendrai au courant et merci encore à tous pour vos réponses (je suis toujours ouvert à d’autres) !


#7

Alors, as-tu passé ton oral et ton écrit ? J’espère que ça s’est bien passé


#8

Hello ! C’est super sympa de demander, je comptais vous faire un retour justement :)

J’ai bien passé l’oral et l’écrit. Pour le premier, j’ai été interrogé sur la méthode Scrum et à l’écrit, j’ai eu le droit à Scrum, les BDD et Ruby on Rails. Après 2 entretiens supplémentaires (de motivation et technique, durant lequel j’ai eu le droit à l’étude d’un code PHP pour étudier ma logique), j’ai eu ma réponse quelques jours plus tard : je suis accepté :) !

Donc je suis super content, je vais enfin pouvoir étudier ce que j’aime et en faire un métier en 2017, donc c’est vraiment cool !

Du coup, je prends un peu d’avance en me mettant à certains sujets et notamment Linux et les lignes de commande, puisqu’ils nous ont prévenu qu’ils préféraient qu’on soit sur cet OS.


#9

Salut ZeFifi, je te confirme que le télé-travail s’installe progressivement , je peux le dire car je suis actuellement en CDI chez Youboox (youboox.fr) en tant que senior développeur Ruby on Rails backend , je vis actuellement dans la campagne autour de Nantes et ma seule contrainte est de venir sur la Capitale 4 jours pour mois.
Je suis très content car j’ai été parfaitement accueilli par les personne qui sont in-house, nous faisons un stand up (hum je dois confessé que je le fais assis dans mon canapé :) tous les matins et le reste se passe par slack, outil qui permet l’intégration très facile de télé-travailleur.
N’hésite pas à contacter Youboox dès que tu décrocheras ton sésame, qui sais… car on recrute actullement.
En tout cas bon courage pour tes études et lorgne bien du coté de Rails (dsl j’ai pas pu empêcher mon prosélytisme … :)

@+


#10

Hello diffusions_mobi,

Merci pour ta réponse !

Ca tombe très bien que tu parles de ça, parce que ces derniers jours, je me demande ce que je ferai : l’école va me proposer de me spécialiser en PHP (Symfony 2) ou Javascript (Angular). Mon but ultime est de devenir Fullstack, mais dans la mesure où ça ne serait pas possible, je ne sais pas encore si je vais m’orienter vers du front ou du back (mais ça ne sera pas en Ruby dans un premier temps :p).

Pour ce qui est de Youboox, avec plaisir : à l’issue des 5 mois de formation, un stage de 2-3 mois est à faire en entreprise si je veux valider la formation par un diplôme (ce que je ferai).


#11

Je peux tout de suite te proposer ma vision des choses (je fais du web depuis 2000 et j’ai commencé par PHP ! pour ne m’attacher qu’à ruby et rails depuis 2009 de manière quotidienne (avec une traversé dans le désert PHP de 6 mois l’année dernière ):
je te dirairs ceci, javascript est un langage particulièrement pernicieux, difficile et secret (secret que je n’ai toujours pas découvert d’ailleurs suite à mes années de back), à l’opposé PHP est est langage qui a perdu toute sa fraicheur et si verbeux (là je crois que je vais me faire insulter , mais j’assume mes propos) , mais si facile à apprendre tout seul.

Je me suis auto formé en 2000 en PHP 3, et comme le langage n’a pas évoluer depuis PHP 4 (on en est à feu PHP 7), j’arrive toujours à le comprendre et à en écrire par nécessité (et parcimonie, dieu m’en garde) . PHP est une sorte de COBOL-74 du web ( https://fr.wikipedia.org/wiki/COBOL que j’ai d’ailleurs pratiqué de 97 à 99 sur les Mainframe Bull) .

Pour cette raison je te recommande vraiment la formation javascript, car elle te donnera une base solide sur ce langage si mystérieux et en perpétuelle évolution (CF ES7 sortie ien draft candidate), car avec Node.js , d’où ta possibilité de devenir full stack avec juste js.
Tu te passeras allègrement de PHP ! qui je le répète reste à mes yeux antédiluvien. Je remercie en PHP son existence et l’incroyable génie de nous avoir débarrasser des appli web écrit en C dans les années 95, mais pour moi son temps est révolu, place aux langages qui se renouvellent !


#12

Merci, je n’avais pas vu ta réponse !

Ça me conforte dans l’idée de m’orienter vers le front et de pousser Javascript pour le fullstack ! :)

Prochaine étape, portes ouvertes le 10/12 pour voir ce qui m’attend et rentrée le 20/02 ! Trop hâte !


Quel type d'entreprise pour démarrer sa carrière ?
#13

Hello à tous, je reviens vers vous pour vous donner quelques nouvelles depuis le mois de décembre dernier !

La rentrée a eu lieu le 20/02 comme convenu et qu’est-ce qu’il s’en est passé des choses depuis 1 mois et demi ! Git, GitHub, VanillaJS, Angular, Linux et les lignes de commande, jQuery, les BDD, SQL, Bootstrap, MongoDB… on en a vu des trucs. Certains simplement pour la culture, d’autres à approfondir. Comme vous pouvez le voir, le rythme est soutenu, mais quand on prend plaisir à apprendre ça ne pose pas trop de soucis !

Déjà un projet fictif de terminé, un second en cours, un Hackathon de 24h fait la semaine dernière… ça bouge !

Toutes les semaines, on a 2 matinées réservées à la résolution d’un algorithme en Javascript, un intervenant qui vient nous parler d’un concept et de son métier, on fonctionne avec la méthode SCRUM pour nos projets.

Pour ma part, tout va bien, même si le JS est un peu difficile (mais de moins en moins et à notre stade il l’est pour un peu tout le monde !). Après je relativise, ça ne fait qu’un mois et demi, donc y’a le temps !

Voilà, n’hésitez pas si vous avez des questions, je serai ravi d’y répondre.