Vers un internet low-tech?

Que pensez-vous du mouvement de la low-tech ? Est-ce que vous avez commencé à vous y intéresser ? Le mettre en place ?

A lire sur le sujet, l’article « En 2050, internet sera-t-il toujours debout ? »

Le low-tech pour moi, c’est un état d’esprit.
J’essaie d’être dedans depuis que je suis dev (2002).

J’essaie de regarder et respecter les standards qui marchent bien (HTML, CSS, REST) au lieu de rajouter des couches lourdes et inutiles (front-end frameworks, préprocesseurs CSS, générations d’API), mais il semble que déjà « n’utilisez pas la BDD et le framework JS à la mode du trimestre dernier » c’est pas facile à vendre comme concept :/

Une chose qui m’avait plu, c’étaient les microformats (une sorte de « Cards » comme Facebook et Twitter + des informations sémantiques) et le POSSE (Publish on your Own Site, Syndicate Everywhere) qui aurait été un peu l’évolution du RSS et qui aurait été un « fediverse » avant l’heure, ce qui aurait évité une mainmise business par Twitter et les GAFAM.
C’est aussi parce qu’on a abandonné notre contrôle qu’ils ont tout centralisé, que l’on ajoute des requêtes et des outils Web au lieu de faire des choses en local (ne vous méprenez pas, j’adore qu’il y ait des outils web, mais pas que), qu’ils nous enferment dans leurs choix technologiques et business (qui avait vraiment besoin d’AMP ?).

2 J'aimes
Human Coders - Le centre de formation recommandé par les développeur·se·s pour les développeur·se·s